Libre expression

Voici la vidéo d’un garçonnet de 6 ans prise lors d’une séance avec moi en octobre 2020. A. est un enfant plein de vie, de sensibilité, de joie de vivre, qui a besoin de vivre sa spontanéité, sa curiosité, son agilité, sa découverte de la vie sous toutes ses formes. L’enfant est naturel, innocent, insouciant. Mais ces qualités indispensables à une vie harmonieuse et équilibrée risquent vite d’être mises de côté.

Petit extrait de A. et Célina, séance expression musicale

Ce jeune enfant a déjà bien intégré en dépit de son jeune-âge qu’il ne peut pas être si libre d’être lui-même. Il me raconte alors au sortir de l’école : « Aujourd’hui, je n’ai pas eu de point vert. Ni orange, il était noir, parce que je bougeais trop. Parce que, ça ne se fait pas »…

Alors pour lui s’offre un nouvel espace sonore, ce lieu où il va pouvoir retrouver la liberté d’être. « Joue comme tu en as envie, tout ce que tu fais est bien. Je t’accompagne ». Voilà donc un enfant qui après 3 séances se laisse totalement aller et nous offre toute sa sensibilité.

Très tôt, nous sommes contraints de nous plier à une certaine discipline. Dès le plus jeune âge, nous réprimons inconsciemment une grande part notre individualité, envahis par les règles, les convenances, les savoir-faire imposés par notre éducation, notre culture. Et nous adoptons alors des comportements et des attitudes qui ne sont plus empreintes de naturel et de spontanéité. Qu’est-ce qui est convenable ? Qu’est-ce qui se dit, se fait sans interdits, sans conditions ? L’issue à ces questionnements sans réponses ? Nous conformer à ce que nous pensons devoir être. Et ce semblant d’être, va nous coller à la peau toute une vie.

A moins que la pratique d’un art nous permette de redevenir par moments ce que nous sommes vraiment. Et s’il n’est pas trop tard, permette à l’enfant en devenir de grandir sans oublier malgré les contraintes, ce qu’il est vraiment…

« Par l’art, nous pouvons sortir de nous-même »

Marcel Proust (Pix Syaibatulhamdi)

La libre expression artistique fait le lien entre ce que nous révélons de nous au monde et notre part cachée. Ce peut être en griffonnant quelques dessins sur une feuille blanche, en sculptant un peu d’argile, en fredonnant quelques notes d’une voix fébrile, ou sous toute autre forme. Oui, c’est un cadeau : l’art est au service de notre authenticité.

Comment ferions-nous sans la possibilité de dire ce que nous éprouvons tout au fond de nous, comment vivrions-nous si nos émotions ne pouvaient se révéler au grand jour, naturellement, simplement, alors qu’elles sont si souvent refoulées, cachées, réprimées ? L’art permet de laisser éclore cette part de nous qui a besoin d’exister car les mots ne sont pas toujours suffisants pour déclamer la peur, la tristesse, la révolte, la souffrance, l’enthousiasme, l’espoir, la joie, l’amour…

Avec l’expression artistique il n’y a pas de conditions à être autre que soi-même. La liberté de s’offrir au monde, de se révéler est totale. Et plus nous nous sentons libres, plus nous devenons de formidables créateurs, nous sommes plus sensibles au monde autour de nous, plus à l’écoute de notre âme. Tous nos sens sont r-évéillés.

Illustration O. Reinton©

Dans le concept MusiCoach que je développe de jour en jour, il me tient à cœur de permettre à chacun d’aller chercher ce qu’il y a de plus authentique en lui. Ici la découverte de la musique n’est plus un seul jeu, une seule découverte menant au plaisir et à un savoir. Cet art, la musique, devient aussi une amie, une révélatrice d’un soi qui ne veut que s’épanouir toujours davantage. Tout est utile dans ce concept pour permettre à la personne qui l’expérimente d’aller de l’avant, sans tabous, sans barrières, sans peurs. L’accompagnement offre à chacun une porte vers la découverte de soi, autrement.

Les ateliers Musicoaching vous offre un espace où le son et la musique sont les alliés qui vous aident à vous révéler encore plus.

Laisser un commentaire