Concilier travail et vie privée

Pour nombre d’entre-nous, chaque matin, le café à peine avalé nous pensons déjà à la liste de la journée : Boulot, trajets, courses, maison, famille, relations, sport, santé… Pas évident de tout concilier !
Non une journée ne fera jamais plus de 24 heures. Non nous ne pourrons dormir et manger qu’un jour sur deux pour gagner des heures en plus.

Ce n’est pas la solution et pour l’heure, il faut gagner son pain. Les priorités inéluctables effectuées, trois pompes du jour, couette étirée, tasses rangées et enfants déposés à l’école c’est : boulot !!!!C’est lundi et ça démarre sur les chapeaux de roue. En avant go pour six jours à dix heures par jour…


Les cadres ramènent fréquemment du travail à la maison et sont toujours connectés à leur bureau, y compris, le soir, le week-end et même pendant leurs vacances.



https://www.cadreo.com/actualites/dt-infographie-quelle-frontiere-entre-vie-pro-et-vie-perso-chez-les-cadres


Nous avons beau l’aimer notre métier, nous adorons aussi nos enfants et voulons passer plus de temps avec eux, nous aimons nous occuper de notre corps et faire du sport, nous apprécions de voir nos amis, nous rêvons de partir avec notre bien-aimé le temps d’un week-end, nous espérons nous adonner à notre loisir préféré…Nous sommes nombreux à courir après le temps, après l’argent, après le bonheur. Il est temps de modifier la façon de faire, l’organisation, et surtout, la vision du quotidien, du moment présent pour le convertir en un futur probablement plus reposant et simple. Quand la pression devient trop forte, que la motivation se délite, que le stress gagne en force, que nous sommes plus irritables car incapables de nous sentir dans un bon équilibre de vie avec la sensation de passer à côté de l’essentiel, nous pouvons envisager de changer quelque chose en nous pour changer quelque chose en dehors de nous. Nous avons testé un mode de vie qui à ce jour n’est plus en accord avec nos besoins et nos attentes ? Qu’à cela ne tienne, n’ayons pas peur d’essayer autre chose, une autre méthode, un autre mode. Si ce n’est mieux, cela ne saurait être pire ? Comme l’a dit Victor Hugo, le bonheur est parfois caché dans l’inconnu. Alors, pourquoi pas le visiter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *